Ce type de page s'appuie sur des ressources multimédias commentées et annotés, vous aurez l'occasion de visiter plus tard, ce type de page sur d'autres thèmes.

Commentaires

Quel doit être la notion qui oriente les objectifs des actions en faveur du bien vieillir? On peut penser aux besoins, à l'autonomie, ... ( cf mes articles maintenant anciens).
Un éclaircissement ici https://youtu.be/LeoYJsta0wA

En tenant compte du caractère complexe du soin, il est, pour le moins, nécessaire de s'appuyer sur une solide approche philosophique. Des éléments de réponse avec Ricœur, Canguilhem, Fleury, Marin, Worms...
Pour autant, serait-il déplacé de permettre à ceux qui sont sur le terrain ( patients, professionnels) d'alimenter les réflexions plus théoriques ou stratégiques ( bottom up )?
Prenons par exemple la problématique du temps, qui mieux que les professionnels de terrain pour juger de la pertinence de cette variable? et concernant le rapport "amour/haine" dans le soin qu'il convient encore d'etudier et de traiter? et ce qui concerne le lien entre les normes et pratiques en passant aussi par les habitus des soignants?
Ces thèmes sont-ils suffisamment décris et utilisés ( médias, formations, analyses des pratiques, ...)?


D'autres vidéos interview Claire Marin sur le site abcpenser.com

Chapitrage

Vidéo 1

  • 3 mn: La violence dans le soin, il faut en parler, ce sujet doit être présent aussi dans l'information et les formations.
  • 4mn 28 , la temporalité dans le soin. La problématique du temps est essentielle décliner ainsi: agir quand il faut ( notion de moment opportun ( détection, prévention, urgence...), pendant le temps nécessaire ( notion de durée dans le soin, analyse partagée des pratiques ...) , à cela s'ajoute comme il faut ( compétences, formation, contarintes ...).
  • Des informations doivent émanées des professionnels notamment concernant le temps nécéssaire et non pas le temps suffisant. Que fait-on des actes difficilement quantifiable?

Vidéo 3

  • 11mn30 inégalité dans le soin comme dans la relation maitre élève et contrairement à l'amitié.
  • 12 mn 15 réciprocité dans le soin
  • 12 mn 40 Pour Lévinas  l'autre reste absolument autre.

Vidéo 4

  • 9 mn Besoin et désir 
  • 14 mn 50 "On soigne la maladie de tel homme" Aristote avec la problématique que la maladie est autre chose que ce qui est vu de l'exterieur. Donc, la maladie est différente de la construction qu'en fait la société, les professionnels, les aidants et à fortiori ceux qui ne sont pas proche du malade ou de la personne dépendante et d'autant plus que la demande du patient est démesurée (7mn 42, questionnement sur le besoin)
  • 13 mn 30 importance pour le patient de la liberté de parler, d'agir et d'exister